Le HTC One M8 sortira en deux déclinaisons : Prime et Ace

Alors que de nombreuses rumeurs entourent encore le HTC One M8, la réalité pourrait être que deux nouvelles déclinaisons pourraient être prochainement proposées : une version bas de gamme et une version encore plus haut de gamme.

L’habitude prise par Samsung de décliner ses modèles laisse à penser que cette idée a fait des émules vus que HTC semble vouloir en faire de même avec son One M8. Si le HTC One M8 Ace est le modèle d’entrée de gamme, le HTC One M8 Prime sera quant à lui encore plus haut de gamme, des déclinaisons qu’il faut bien évidement ajouter au HTC One M8 et au HTC One Mini 2 respectivement déjà sorti et déjà annoncé.

En adoptant essentiellement une coque en plastique, ce qui le rend plus abordable, le HTC One M8 Ace sera identique à la version normale, hormis son prix qui sera plus attractif.

Pour ce qui est du HTC M8 Prime, l’intégration d’un zoom optique et l’ajout de matériaux composites le rendent encore plus haut de gamme. Si rien n’a officiellement filtré au sujet de cet appareil, c’est un GIF animé présentant ce terminal sur 360° qui nous présente la particularité du capteur photo qui dépasse de la coque arrière.

Comme cette information émane du très informé @eavleaks, tout laisse à penser qu’elle est véridique surtout qu’il précise encore que le HTC M8 Prime embarquerait un écran 5,5″ QHD de 2560 x 1440 pixels, un processeur SnapDragon 805 épaulé par 3 Go de RAM, une coque en matériaux composites aluminium-silicone et un zoom optique 3x.

Il ne reste donc plus qu’à attendre la présentation de ces deux nouvelles déclinaisons du HTC One M8.

capteur-m8-prime

htc-one-m8-prime-360

htc-m8-ace-render

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPublicité : les vidéos arrivent sur la version française de Facebook
Article suivantSurface Pro 3 : Microsoft lève le voile sur sa nouvelle tablette de 12 pouces

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here