Impression 3D : essais publics de La Poste

Est-ce que La Poste va prochainement proposer un service d’impression en 3D ? C’est tout cas en essai dans trois bureaux franciliens.

C’est à partir de mercredi 27 novembre que La Poste lance un essai public de l’impression 3D. Dans trois bureaux franciliens spécialement équipés, les particuliers et professionnels pourront expérimenter cette nouvelle technologie.

Comme l’explique Philippe Bajou, directeur général du réseau des bureaux de poste, l’intention de La Poste est d’expérimenter durant six mois un service d’impression 3D pour éventuellement le déployer par la suite sur l’ensemble du territoire. Ce sont donc les bureaux de Boulogne-Billancourt – Hôtel-de-Ville, de Paris – Bonne-Nouvelle et de Paris-La Boétie qui vont servir de cobayes pour ces essais publics.

Au niveau de son offre, La Poste propose deux versions, une à l’intention des particuliers l’autre pour les professionnels. La première va permettre à tout un chacun de pouvoir imprimer de petits objets, selon un catalogue d’objets personnalisables ou à partir d’un fichier 3D, par exemple une coque de smartphone pour 30€. La seconde option vise à permettre aux professionnels, architectes par exemple, d’imprimer des maquettes.

Il est à relever que les petits travaux seront réalisés sur site, dans un espace protégé équipé d’une imprimante 3D, ou en atelier pour les objets plus complexes, un partenariat ayant été conclu le spécialiste Sculpteo.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSkype : tout va changer dans la continuité
Article suivantJailbreak iOS 7 : tout se passera en 2014 !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here