Impression 3D : Modzart, une plateforme open source dédiée à l’art et au design

Initiée par le bijoutier Antoine Boulay, Modzart est une plateforme open source dédiée à l’art et au design qui sera lancée lors de la Maker Faire de Paris.

Antoine Boulay est bijoutier, spécialisé dans le numérique et l’impression 3D. Il enseigne la conception assistée par ordinateur (CAO) à la section bijouterie de l’École Boulle à Paris et travaille pour de grandes marques de lues telles que Baccarat, Christian Dior, Swarovski, etc. Fasciné par les nouvelles technologies, il est l’un des pionniers à exploiter le potentiel de la modélisation 3D au niveau de la bijouterie et du luxe.

C’est avec comme idée de rendre ses passions et son savoir-faire accessible à un plus large public qu’il initie Modzart, une plateforme open source dédiée à l’art et au design.
Cette année, la Foire de Paris accueillera la Maker Faire (2 et 3 mai 2015). C’est à cette occasion que Modzart sera lancée.

Aux personnes intéressées, Modzart propose trois niveaux d’implication :

· L’impression du modèle 3D de votre choix, chez vous ou chez un imprimeur
· La possibilité de télécharger les modèles des objets (sous licence Creative Commons), de les modifier et de les partager avec toute la communauté sous la forme de remix
· Le choix d’objets ByAntoineB, fabriqués en France dans des matériaux haut de gamme

Pour en savoir plus, ou tout simplement rencontrer l’équipe de Modzart, il suffit de se rendre à la Maker Faire, le 2 ou 3 mai, sur le stand F27.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPlus de YouTube pour les anciens appareils
Article suivantLe James Webb Space Telescope sera 100 fois plus puissant que Hubble

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here