Impressionnante amélioration de l’autonomie avec Android L

L’autonomie de nos terminaux mobiles devrait grandement s’améliorer avec l’arrivée d’Android L, c’est ce que les premiers tests révèlent.

Depuis que Google a levé le voile sur Android L, on sait que la prochaine version de son système d’exploitation mobile sera moins gourmande en énergie au profit d’une autonomie accrue de nos terminaux mobiles. Cette prouesse n’est pas anodine vu qu’elle a été murement réfléchie dans le cadre de son projet Volta.

Alors que l’on ne connait pas les détails de ce fameux projet Volta, Ars Technica a tenté de quantifier ses bénéfices. C’est en comparant un Nexus 5 sous Android 4.4.4 et sous Android L qu’un comparatif a été fait. Pratiquement, les testeurs ont simplement surfé sur le web en Wi-Fi.

Au final, l’autonomie du Nexus 5 sous Android 4.4.4 a été de 345 minutes alors qu’elle a été de 471 minutes sous Android L. Ce gain d’autonomie de près de deux heures est tout simplement impressionnant !

Il est à préciser que ce test a été effectué sur le même appareil, ce qui a obligé à un flashage de l’appareil, pour éviter les écarts de capacité de batterie entre deux appareils identiques, un test qui a été répété par deux fois par souci de véracité.

Si Volta semble donc apporter une impressionnante amélioration de l’autonomie, il faut préciser que le gain de deux heures ne sera pas forcément valable pour tous les usages selon qu’on travaille en Wi-Fi, mobile, Bluetooth, NFC ou autre. Mais une chose est néanmoins certaine, les utilisateurs verront la différence en matière d’autonomie de leur terminal après la mise à jour vers Android L.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentNASA : lancement réussi pour OCO-2
Article suivantCO2 : lancement d’un premier satellite de mesure

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here