Instagram : son cofondateur essaie d’apaiser la polémique

Les conditions générales qu’Instagram comptaient appliqués à partir du 16 janvier prochain ont provoqué une telle levée de boucliers que le cofondateur de la société, Kevin Systrom, a décidé de personnellement répondre afin de tenter de calmer les esprits.

Le fait de laisser croire qu’Instagram pourrait commercialiser les photos de ses utilisateurs sans leur accord n’a pas été du goût de nombreux utilisateurs. Ceux-ci ne se sont pas gênés de le faire savoir !

Avec l’intention claire d’apaiser la tourmente dans laquelle s’est empêtré Instagram, son cofondateur, Kevin Systrom, a personnellement rédigé un message d’apaisement sur le blog de la société. Dans sa réponse, il explique que l’intention d’Instagram n’est pas de commercialiser les clichés des utilisateurs, mais que la société souhaite rendre possible l’expérimentation d’une nouvelle forme de publicité innovante.

Dans son message, Kevin Systrom regrette le malentendu occasionné par le libellé de « la permission d’utiliser les photos des membres ». Une reformulation linguistique du contrat, dans le but d’éclaircir les points litigieux et de mettre fin à la polémique, en cours ajoute-t-il.

Il est certain que les conditions d’utilisation d’Instagram se rapprocheront de celle de Facebook, sa maison-mère, dans le but de pouvoir monétiser plus les utilisateurs avec de la publicité ciblée.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker