Internet : passage « discret » à IPv6

Internet devrait subir une mise à jour importante cette semaine sans que ses usagers s’en rendent compte… si tout se passe comme prévu. Le changement doit intervenir mercredi à 00h01 GMT.

Le changement est prévu pour 00h01 GMT mercredi, et permettra d’augmenter le nombre d’adresses IP pour atteindre des milliers de millions, contre seulement 4 milliards disponibles actuellement. Pour les férus d’informatique, l’opération est connue sous le doux nom de « lancement IPv6 mondial », quand les opérateurs de l’internet et d’autres vont passer de manière permanente à ce nouveau système, quittant l’environnement précédant qui était connu sous l’appellation « IPv4 ».

Cette transition a été rendue nécessaire, car le nombre d’adresses IP existant est épuisé. La transition complète prendra plusieurs années, et les anciens appareils et réseaux IPv4 devraient continuer à fonctionner comme d’habitude.

« La plupart des utilisateurs ne devraient se rendre compte de rien », estime Leo Vegoda, de l’association Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN), qui gère le système d’adresses internet.

« Nous maintenons notre promesse d’une transition sans embûche vers l’IPv6 », déclare Jason Livingood, vice-président des systèmes Internet chez Comcast, l’un des plus grands fournisseurs d’accès américains.

Les grandes firmes de l’internet, comme Google et Facebook et les équipementiers comme Cisco, encouragent les entreprises et les particuliers à faire la transition, affirmant que cela rendra la communication entre les différents appareils d’un réseau domestique ou professionnel plus efficace.

« Votre réseau actuel fonctionnant sur le système IPv4 ne sera pas obsolète avant longtemps », assure Sampa Choudhuri, une responsable de Cisco. Mais « si par exemple vous faites des affaires avec d’autres qui sont déjà sur le système IPv6, vous avez intérêt à faire la transition le plus tôt possible », ajoute-t-elle.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFacebook : les utilisateurs votent…
Article suivantJeu vidéo : les smartphones viennent narguer les consoles à l’E3

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. Pourquoi l’espace manque sur Internet?

    La bascule à l’IPV6 est nécessaire à cause de la pénurie d’adresses IP disponibles.

    Tout comme les téléphones utilisent un système de numéros de téléphone pour que l’on puisse passer des appels, tous les appareils connectés à Internet reçoivent un numéro unique appelé « adresse IP ». Ce numéro connecte l’appareil au réseau mondial en ligne.

    Un problème se pose : le système actuel d’attribution d’adresses, l’IPv4, ne peut contenir que quatre milliards d’adresses environ. Ceci s’avère insuffisant pour la population du monde entier, sans compter les appareils connectés aujourd’hui et ceux qui le seront à l’avenir : ordinateurs, téléphones, téléviseurs, montres, réfrigérateurs, voitures, etc. Plus de quatre milliards d’appareils partagent déjà leurs adresses, et plus l’espace disponible de l’IPv4 s’épuise, plus nous devrons faire de même.

    Comment créer de l’espace?

    Il est clair qu’Internet a besoin de plus d’espace pour les adresses IP. Mais dans quelle mesure, exactement? Est-ce qu’environ 340 trillions de trillions de trillions (soit 340.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000) feraient l’affaire ? C’est le nombre de nouvelles adresses que peut gérer la nouvelle « tuyauterie » d’Internet, l’IPv6. C’est un nombre suffisant pour fournir à chaque personne vivant sur la Terre sa propre liste de milliards d’adresses IP. Suffisant, en d’autres termes, pour donner à Internet un espace infini pour croître dans un avenir proche.

    Quand aura lieu la transition?

    Le remplacement de la plomberie d’Internet prendra un certain temps. La journée mondiale de lancement de l’IPv6, le 6 juin 2012, marquera le début d’un déploiement coordonné des principaux sites Web, des services Internet et des fournisseurs d’équipement. Chez Google, nous pensons que l’IPv6 est essentiel pour assurer la santé et la croissance continues d’Internet. Nous croyons également qu’en permettant à tous les appareils de communiquer directement, l’IPv6 ouvre la voie à de nouveaux services innovants.

    Aucune action de votre part n’est requise pour vous y préparer. Cependant, si vous souhaitez en savoir plus et soutenir l’IPv6, vous pouvez consulter ces quelques questions fréquentes.

    Source : http://www.google.fr/ipv6/faq.html

  2. « atteindre des milliers de millions, contre seulement 4 milliards disponibles actuellement »…

    Fabuleux ! Vous avez essayé de comparer un millier de millions et un milliard, pour voir lequel est le plus gros ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here