iPad 3 « 4G » : Apple paie pour éviter le procès

Apple a conclu un accord à l’amiable et versera 1,77 million d’euros pour mettre fin à la polémique en Australie pour publicité mensongère sur la 4G.

Lors de la sortie de l’iPad 3, l’Australian Competition and Consumer Commission (ACC) a déposé plainte contre Apple pour publicité mensongère. En effet, la firme de Cupertino faisait la promotion du nouvel iPad en précisant qu’il sera compatible 4G.

Le seul « problème » est que le LTE de l’iPad utilise les fréquences 2 100MHz et 700MHz utilisées aux États-Unis et au Canada, alors qu’en Australie, tout comme en Europe, ce sont d’autres bandes de fréquences qui ont été retenues. D’où lors l’incompatibilité du terminal d’Apple et la publicité mensongère.

Face à cette polémique, Apple a finalement décidé de rembourser les acheteurs qui le souhaitent et même de changer le nom de la tablette qui devient : « iPad WiFi + Cellular ». En plus, pour clore définitivement cette affaire qui a porté préjudice à l’image de la marque, la firme à la pomme a accepté de payer une amende de 2,25 millions de dollars australiens (1,77 million d’euros) pour publicité mensongère, selon les termes d’un accord à l’amiable avec l’ACC.

Ce paiement évite à Apple un procès et une mauvaise publicité supplémentaire.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentInternet : changement de standard pour continuer à croitre
Article suivantFree Mobile : les syndicats saisissent le Conseil d’Etat à propos de la couverture

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here