iPhone 5 : pas encore mort !

Alors qu’Apple a arrêté de commercialiser son iPhone 5, les opérateurs et les sites marchands continuent à les proposer, il n’est donc pas encore mort !

Selon le catalogue officiel d’Apple, l’iPhone 5 n’est plus vendu neuf par Apple, même s’il n’a été lancé qu’il y a une année. Il n’est tout simplement plus disponible dans ses boutiques en ligne ou dans ses magasins physiques.

Du côté des opérateurs mobiles (SFR, Orage…), l’iPhone 5 n’est également plus commercialisé nu, mais est toujours proposé subventionné avec des forfaits.

À engagement, chez les opérateurs mobiles (SFR, Orange…), vous pouvez encore acquérir un iPhone 5 neuf non subventionné sur les sites marchands. Mais rien ne vous empêche de faire l’acquisition d’un iPhone 5 nu, il suffit d’aller regarder du côté des opérateurs low-cost ou des sites marchands.

C’est ainsi que Free Mobile propose encore un iPhone 5 16 Go à partir de l’attrayant prix de 515 euros, le modèle 32 Go dès 565 euros et le 64 Go à partir de 615 euros. Même topo chez Sosh, en plus cher. Seule la version 16 Go est encore proposée sur sa boutique en ligne, mais à 659 euros, soit 20 euros de plus qu’un iPhone 5C à 32 Go !

Du côté des sites marchands Darty.com propose l’iPhone 5 16 Go à 679 euros, ou 678 euros sur Boulanger.fr.

Avec tout cela, on se rend compte que même si l’offre est dorénavant limitée, l’iPhone 5 n’en est pour le moins toujours pas mort.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentBlackBerry : sa situation financière plonge
Article suivantAndroid vs iOS : après les smartphones, c’est le tour des tablettes numériques

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here