iPhone 5C : forte baisse de la production en forme de constat d’échec ?

Apple aurait demandé à ses fournisseurs chinois de fortement réduire la production d’iPhone 5C, serait-ce le signe d’un échec commercial pour cette mouture « C » ?

À croire une information publiée par le Wall Street Journal, et l’agence Reuters, Apple tenterait de réduire le nombre d’iPhone 5C mis sur le marché. Cette décision se serait traduite par une demande à ses fournisseurs chinois de réduire fortement leur production d’iPhone 5C pour le quatrième semestre de cette année.

Avec ses coloris originaux, sa coque en plastique, l’iPhone 5C est sorti pour séduire une nouvelle clientèle. Si cette information se confirme, cela ne semble donc pas être le cas. Il faut dire que son prix, à partir de 599 euros, ne le rend pas particulièrement attractif par rapport à son grand frère, l’iPhone 5S.

D’ailleurs, Apple est très avare de chiffres. Si le nombre de 9 millions d’iPhone vendus a été donné après seulement trois jours de commercialisation, c’est sans préciser la part respective d’iPhone 5S et d’iPhone 5C.

Selon le Wall Street Journal, deux fournisseurs ont vu les commandes d’Apple baisser, Pegatron de 20% et un autre de 50%. Il faut préciser que Pegatron est responsable de la production de deux tiers des iPhone 5C. Mais surtout, parallèlement à cela, la firme de Cupertino aurait demandé à Foxconn d’augmenter la production d’iPhone 5S.

Alors que les résultats trimestriels d’Apple doivent être publiés le 28 octobre prochain, tout le monde s’interroge donc sur la véritable réussite commerciale de cet iPhone 5C. On se rappellera juste qu’en 2012, la firme à la pomme avait aussi rapidement baissé ses commandes de pièces pour l’iPhone 5.

Petit élément de réponse, selon l’institut d’analyse CIRP, l’iPhone 5C représente 27% des ventes d’iPhone pour septembre, soit un pourcentage similaire aux ventes d’iPhone 4S en octobre 2012. Cela pourrait signifier que la perception de cet iPhone 5C par les clients est qu’il est similaire à un ancien modèle.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLenovo : un avenir qui passe par le rachat de HTC ?
Article suivantFacebook : protection accrue de la vie privée des adolescents

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here