iPhone 6 : 30% d’autonomie en plus grâce à l’électricité ambiante

Avec les ondes GSM, Wi-Fi ou autres, l’air ambiant est chargé en électricité. L’idée d’une start-up est d’utiliser cette énergie pour recharger son iPhone.

Pour autant que l’on ne soit pas perdu dans un coin totalement isolé, l’air ambiant qui nous entoure est rempli d’ondes électriques, quelles proviennent de la radio, du GSM, du Wi-Fi ou autres. Alors qu’une partie de ces ondes est utilisées pour communiquer, une grande partie est en fait inutilisée.

L’idée d’une start-up est de concevoir une coque pour smartphone qui pourrait capter ces ondes et les convertir en électricité pour recharger le terminal. Pour le moment une version pour iPhone 6 est en préparation, mais rien n’empêchera l’adaptation de cette technologie à d’autres smartphones par la suite.

Conçue au sein de l’Université d’État de l’Ohio, cette technologie serait capable de récupérer 90% de l’énergie perdue par les ondes, ce qui se traduirait par un gain d’autonomie de 30% pour un iPhone 6.

Les personnes intéressées par cette coque pourront, dans un premier temps, participer à son financement sur la plate-forme participative KickStarter. La campagne doit prochainement débuter. Pour ceux qui s’intéressent au produit fini, il faudra attendre l’automne. La coque est annoncée à environ 99 dollars.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle Play : être avisé des nouvelles sorties
Article suivantSeat : petit lifting et le plein d’équipements pour l’Ibiza
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here