iPhone 6S : qu’est-ce que nous apprend iOS 9 ?

En nous dévoilant iOS 9, Apple nous donne quelques éléments de réponse au sujet du futur iPhone 6S.

C’est l’automne prochain qu’Apple devrait normalement présenter son prochain iPhone. Bien évidemment que les rumeurs évoquent déjà ce smartphone. Pourtant, il est désormais d’avoir des informations précises directement d’Apple.

Bien évidemment, la keynote de lundi dernier n’a pas été l’occasion pour Apple de parler de son futur smartphone. Par contre, le futur système d’exploitation mobile iOS 9 a été présenté, l’OS qui devrait justement équiper ce prochain iPhone.

C’est donc par le biais d’iOS 9 qu’il est possible d’apprendre certains détails au sujet du futur iPhone 6S.

Dans le code de la version bêta d’iOS 9, il a par exemple été découvert que la caméra frontale sera désormais capable de filmer en 1080p et non plus seulement en 720p. Concrètement, cela signifie que la caméra frontale de l’iPhone 6S sera capable de filmer à une telle définition.

Selon le même principe, il a été déterminé que cette caméra pourrait filmer en 240 images par secondes, ce qui signifie qu’elle pourrait servir à faire du slow-motion, une fonctionnalité actuellement réservée à la caméra située à l’arrière de l’iPhone.

De plus, cette caméra frontale devrait aussi être équipée d’un flash.

Par ailleurs, il semble aussi établit que le futur iPhone 6S embarque un processeur A9, une puce qui sera bien évidemment plus puissante que celle actuellement embarquée dans les iPhone 6 et 6 Plus.

Pour finir, il est encore bon de rappeler que, en début de semaine, le site MobileNews a publié un mail interne de l’opérateur américain Vodafone qui indiquait que l’ouverture des précommandes pour l’iPhone 6S serait fixée au 18 septembre pour une commercialisation à partir du 25 septembre.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFinancement participatif : un projet de porno dans l’espace
Article suivantMessages privés autorisés : Twitter passe de 140 à …10.000 caractères !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here