iPhone : la mauvaise idée de la coque en forme de pistolet

Acheter une coque d’iPhone en forme de pistolet est très mauvaise idée, la police américaine met en garde.

Protéger son smartphone avec une coque est une bonne chose, notamment pour son iPhone qui est tout de même un appareil qui n’est pas bon marché. Mais faut-il pour autant opter pour n’importe quelle coque ? Surtout pas !

En effet, opter pour une coque d’iPhone en forme de pistolet serait une très mauvaise idée. S’il peut sembler fun de dégainer son pistolet pur en fait répondre au téléphone, la réalité est que certaines autres personnes pourraient croire que c’est un vrai pistolet et mal interpréter votre geste. C’est pour cette raison que la police de New York invite tous les utilisateurs d’iPhone à ne pas faire l’acquisition de cette coque.

« Le travail d’un agent de police est déjà assez difficile comme cela, sans devoir réagir en une fraction de seconde, dans l’obscurité de la nuit, de savoir si quelqu’un pense à tirer lors d’un contrôle automobile par exemple », explique la porte-parole du procureur du comté. Il est précisé que la majorité des personnes qui tire sur la police porte leu arme dans leur poche arrière, d’où le gros risque de confusion. Mieux vaut donc pas risquer de mourir simplement à cause d’une coque de smartphone !

Alors que cette coque était disponible sur la boutique en ligne d’Amazon, le nombre de critiques négatives était tel qu’elle a depuis été retirée. Le problème, c’est que plusieurs exemplaires ont eu le temps d’être vendues, sans exclure la possibilité que des copies voient le jour.

iphone-coque-pistolet-photo-1

iphone-coque-pistolet-photo-2

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentAmnésie numérique : la faute aux moteurs de recherche ?
Article suivantGTA V : quelles sont les pistes de développement à explorer ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here