iPod Classic : Tim Cook explique sa disparition

À l’occasion d’une conférence, Tim Cook est revenu sur les raisons qui ont poussé Apple à abandonner l’iPod Classic. ipod-classic-tim-cook-explique-disparition

Alors que l’iPod Classic a largement contribué au renouveau de la marque à la pomme, c’est avec une certaine surprise que l’on avait appris sa disparition. En fait, la surprise n’était pas si grande que cela tant la contribution de l’iPod Classic aux résultats d’Apple était minime.

C’est à l’occasion d’une conférence organisée par le Wall Street Journal que Tim Cook est revenu sur le sujet pour bien évidemment souligner que la disparition de l’iPod Classic était en partie due à des considérations financières pas seulement…

Selon le CEO d’Apple, l’un des principaux problèmes était que certains fournisseurs ont abandonné la production de certains composants de l’iPod Classic, ce qui aurait obligé la marque à la pomme de reprendre intégralement son design et son fonctionnement, des développements qui auraient entrainé des surcouts supplémentaires pour un produit en fin de vie.

De fait Apple a préféré retirer l’iPod Classic du marché au bon moment, plutôt que trop tard…

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple Pay : une guerre des pharmacies ?
Article suivantDepuis mi-octobre, le Soleil est dans tous ses états

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here