ISS : Orbital Sciences va « enfin » lancer sa capsule Cygnus

Après plusieurs reports de lancement de la capsule non habitée Cygnus, c’est ce mercredi, à 13h32, que le décollage est prévu par Orbital Sciences.

Ce mercredi 8 janvier 2014 devrait être un grand jour pour la société Orbital Sciences. Après plusieurs reports de lancement de sa capsule non habitée Cygnus, c’est une fusée Antares qui doit décoller sur le coup de 13h32, heure locale, depuis le centre des vols de Wallops, une île au large de la côte de la Virginie.

Ce vol devrait permettre à Cygnus de livrer 1461 kilos de matériels scientifiques à la station spatiale internationale (ISS). Si la capsule non habitée ne peut pas revenir sur Terre, elle sera détruite lors de sa retombée dans l’atmosphère, elle récupérera tout de même les déchets de la station orbitale.

Il faut encore préciser que, avec SpaceX, Orbital Sciences fait partie des deux entreprises choisies pour ravitailler l’ISS et qu’un contrat de 1,9 milliard de dollars lie la NASA et Orbital Sciences pour la livraison de vingt tonnes de fret à la SSI en huit vols prévus d’ici à début 2016.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentCES 2014 : la France connectée s’expose
Article suivantGoogle+ : du réseau social à la vidéo « en direct »

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. Le décollage a été reporté en raison d’un environnent radiatif spatial trop contraignant.
    Les radiations (dans ce cas ci des protons et ions lourds) de l’environnement spatial sont un énorme problème pour la fiabilité des composants électroniques embarqués dans les engins spatiaux.
    Orbital Science annonces que si le niveau de radiations induitent par les dernières éruptions solaires redescendent le lancement pourrait être réalisé demain…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here