iWatch : de nouvelles rumeurs… au sujet de circuits imprimés souples

Fantasme ou réalité, l’iWatch ne cesse pas de faire parler d’elle alors que rien de concret ne semble pour le moment étayer son existence, sauf une nouvelle rumeur.

Est-ce qu’Apple proposera un jour une iWatch ? C’est en tout cas ce que toutes les rumeurs s’accordent à prétendre même si rien de véritablement concret n’a pour le moment été dévoilé. Dans la valse des rumeurs au sujet de cette montre connectée signée Apple, une nouvelle rumeur vient de s’ajouter à la déjà longue liste des autres bruits de couloirs.

La dernière rumeur en date a été diffusée par le site taïwanais Digitimes. Ne citant pas ses sources, le site affirme qu’Apple aurait reçu les premiers échantillons de circuits imprimés souples, une technologie qui pourrait servir dans la fameuse iWatch.

Le site avance même que la sortie de cette si attendue iWatch pourrait survenir en septembre, un mois traditionnellement réservé à la sortie des nouveaux iPhone. Est-ce que cela signifierait qu’Apple voudrait faire comme Samsung, dévoiler simultanément un smartphone et une montre ? Possible…

Pour autant que cette information soit véridique, cette livraison de circuits imprimés souples laisserait aussi à penser que le développement de cette iWatch avance, même si sa sortie ne serait pas prévue pour cet automne.

Alors que cela fait de nombreux mois que les rumeurs autour d’une iWatch ne cessent pas d’inonder le net, est-ce que cette dernière rumeur serait la véritable confirmation de l’existence de cette montre connectée ? Peut-être !

L'un des nombreux concepts pour l'iWatch
L’un des nombreux concepts pour l’iWatch

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAnnuaires en ligne : la CNIL lance un rappel des règles au sujet des données personnelles
Article suivantDe l’eau au centre de la Terre ? C’est ce que prouverait un diamant

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here