iWatch : une production taïwanaise

Selon la presse taïwanaise, deux entreprises locales auraient reçu commandes pour la fabrication de la très attendue iWatch d’Apple.

Sortira ? Ne sortira pas ? Ou plutôt sortir quand ? En effet, si cela fait maintenant longtemps que les rumeurs parlent d’une montre intelligente connectée signée Apple, le fait de parler de sa production laisse à penser que le projet a dépassé le stade de la simple conception.

L’information provient du quotidien taïwanais Apple Daily. Citant des sources anonymes, il affirme que Inventec serait la ligne d’assemblage principale de l’iWatch, avec 60% des commandes, et que Quanta Computer, avec quelque 40% des commandes sera l’autre société à produire cette montre.

Selon Wanli Wang, analyste chez CIMB Securities, le marché de cette iWatch pourrait représenter 63,4 millions d’exemplaires vendus lors des douze mois suivant sa commercialisation. Cet analyste estime aussi que l’iWatch pourrait être vendue à un prix moyen de 199 dollars.

Mais avec des concurrents comme Casio, Sony, Samsung, Microsoft, si ce n’est d’autres, l’iWatch devra convaincre même si cette montre possède l’avantage de faire partie de l’écosystème fermé d’Apple.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSamsung Developer’s Conference : ouverture des réservations
Article suivantYouTube : la censure d’une vidéo de Greenpeace provoque le buzz
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here