Jolla présente une tablette 7,85 pouces sous Sailfish OS

[Vidéo] Alors même que le marché des tablettes tactiles est déjà bien encombré, la marque finlandaise Jolla espère bien que sa tablette sous Sailfish OS arrive se faire une place.

Fondée en 2011 par un groupe d’anciens employés de Nokia, Jolla a déjà lancé un smartphone au mois de novembre de l’année dernière. Cette firme finlandaise récidive cette année, mais en lançant cette fois une tablette sous Sailfish OS.

Alors que Sailfish OS est basé sur Linux, c’est sur cet argument que la société fonde l’espoir de se différencier de la concurrence sur un marché passablement encombré et saturé.

Cette tablette est équipée d’un écran de 7,85 pouces d’une résolution de 2048 x 1536 pixels, d’un processeur quad-core Intel cadencé à 1,8 GHz épaulé de 2 Go de RAM, de 32 Go d’espace de stockage extensible par microSD, un capteur photo de 5 mégapixels et une caméra frontale de 2 mégapixels, sans oublier une connectivité Wi-Fi.

Les ambitions de Jolla sont bien évidemment plus modestes que celles d’Apple ou Samsung. C’est ainsi que l’objectif est de vendre 2 000 unités avant le 9 décembre. Cela semble pour le moment bien parti vu que le millier de tablettes disponibles au prix de 209 dollars se sont vendues très rapidement via une campagne sur Indiegogo.

Alors que Jolla ne communique aucun détail sur ses ventes, par exemple le succès commercial de son smartphone, il sera intéressant de savoir si cette tablette sous Sailfish OS arrivera se faire une petite place.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentAndroid : WhatsApp instaure le chiffrement de bout en bout
Article suivantMission Rosetta : Philae a détecté des molécules organiques

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here