KickStarter : déjà plus de 20 millions de dollars pour la Pebble Time

Alors que la campagne de financement de la Pebble Time n’est pas encore terminée, la montre a déjà récolté plus de 20 millions de dollars sur KickStarter.

À quelques heures du décompte final de sa campagne de financement sur KickStarter, la Pebble Time a dépassé la barre des 20 millions de dollars. Avec ce résultat, la montre connectée de Pebble explose littéralement le précédent record de financement participatif détenu par le projet glacière Coolest Cooler. La montre a en effet pratiquement récolté le double de financement que les 13,3 millions de dollars de la glacière connectée.

Alors que Pebble a déjà écoulé plus d’un million de montres connectées entre 2013 et 2015, cette campagne de financement pour la Pebble Time a permis d’enregistrer la commande de plus de 90 000 exemplaires de sa nouvelle montre.

Avec son écran e-paper en couleur, sa capacité d’afficher des animations en 30 images/secondes, et un design 20% plus fin que son prédécesseur, la Pebble Time sera commercialisée en fin d’année. Les plus pressés peuvent encore la précommander sur KickStarter à un tarif attractif. Dans ce cas, la livraison est prévue à partir du mois de mai prochain.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPhilanthropie : Tim Cook veut faire don de « toute » sa fortune
Article suivantEVE Valkyries : un jeu qui utilise le casque Oculus Rift

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here