Kim Dotcom : pas d'accès au dossier d'accusation

Alors que les avocats de Kim Dotcom avaient demandé un accès à toutes les pièces du dossier d’accusation de la justice américaine, la Cour suprême néo-zélandaise a refusé cette demande.

Kim Dotcom ne compte pas être extradé vers les États-Unis. C’est dans ce sens que lui et ses avocats font tout ce qui est en leur pouvoir pour tenter de faire durer la procédure. C’est de cette manière qu’ils avaient demandé toutes les pièces du dossier d’accusation de la justice américaine afin de pouvoir préparer la défense.

Malheureusement pour le fondateur du site MegaUpload, la Cour suprême néo-zélandaise n’a pas considéré cette requête de la même manière. Elle a en effet suivi l’accusation qui dénonçait le fait que cette manœuvre ne vise qu’à encore retarder l’avancée de la procédure au motif de pouvoir étudier l’immense quantité de mails constituant le dossier d’accusation.

De fait, déjà repoussée à plusieurs reprises, l’audience sur l’extradition de Kim Dotcom est toujours programmée pour le 7 juillet prochain. Selon le verdict de cette audience, le fondateur du site MegaUpload et trois coaccusés pourraient être renvoyés vers les États-Unis où ils risqueraient des peines pouvant aller jusqu’à 20 ans de prison.

Nouveau revers judiciaire pour Kim Dotcom
Nouveau revers judiciaire pour Kim Dotcom

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité