Kim Dotcom promet MegaChat pour début 2015

Cela fait depuis début 2013 que l’on entend parler de MegaChat. C’est finalement début 2015 que le service de messagerie crypté de Kim Dotcom devrait voir le jour.

C’est depuis 2013 que Kim Dotcom évoque le lancement d’un service de messagerie instantanée, d’un service d’e-mail, des appels et un service de conférence vidéo, le tout étant bien évidemment crypté pour être à l’abri de la curiosité, notamment des agences américaines. Il avait même été évoqué du chat en temps réel via le support du protocole OTR.

2014 est désormais passé et MegaChat n’est toujours pas disponible.

Le projet existe pourtant réellement vu qu’un test grandeur nature a eu lieu au mois de septembre dernier, à l’occasion d’un événement organisé par Kim Dotcom à Auckland, avec la participation du journaliste Glen Greenwald, mais aussi de Julian Assange et d’Edward Snowden (visioconférence) comme le prouve une vidéo mise en ligne.

En début de semaine dernière, sur Twitter, Kim Dotcom est revenu sur MegaChat en affirmant que son service de communication chiffré sera prochainement disponible, mais sans donner de date plus précise.

À cette occasion, il précise qu’il faudra dire « au revoir à Skype », que le service sera entièrement chiffré, qu’il fonctionnera au sein d’un navigateur web t qu’il inclura un service d’échange de fichiers avec des vitesses de transfert élevées.

Il ne reste plus qu’à patienter pour découvrir MegaChat et pour découvrir si l’offre va tenir ses promesses.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentCrouton : l’extension qui permet de lancer Linux sur Chrome OS
Article suivantStarbucks lance son appli de paiement mobile

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here