Kim Dotcom : un MegaUpload « indestructible »

Alors que le fondateur du site megaupload.com, fermé en janvier 2012, attend toujours de connaitre la décision de la justice néo-zélandaise à propos de son éventuelle extradition vers les États-Unis, celui-ci promet un site « Plus gros. Plus performant. Plus rapide. 100% sécurisé et indestructible ».

Poursuivi par les États-Unis pour violation des droits d’auteur, Kim Schmitz, alias Kim Dotcom, a laissé entendre dans un mystérieux message diffusé sur Twitter que son site de partage de fichiers pourrait bientôt réapparaitre, sous une autre forme. « Je sais ce que vous attendez tous. Il arrive. Cette année. Juré. Plus gros. Plus performant. Plus rapide. 100% sécurisé et indestructible » a écrit Kim Dotcom dans son tweet.

Il a par ailleurs également annoncé le lancement, avant la fin de cette année, de MegaBox. MegaBox s’apparenterait aux boutiques de musiques en ligne du genre iTunes, sauf que Kim Dotcom promet 90% des droits directement pour les artistes, en contournant les maisons de disque.

Maintenant, alors que ses démêlés avec la justice ne sont toujours pas finis et que ses avoirs sont gelés, comment Kim Dotcom va tenir ses promesses ? Ou ne serait-ce que de pures fanfaronnades pour se mettre en évidence devant la galerie ?

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentApple vs Microsoft : accord secret sur l’utilisation des brevets
Article suivantFree : enquête ouvert contre Orange dans le déploiement de la fibre optique

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here