La NASA propose une sorte de Google Earth de la planète Mars

Visiter virtuellement la planète Mars avec Google Earth n’est pas encore possible, mais pas impossible. Il faut simplement utiliser le site proposé par la NASA.

Google Earth est un outil merveilleux pour visiter notre planète. C’est pour cette raison que la NASA a repris l’idée pour proposer « Mars Trek », un site pour visiter virtuellement la planète Mars.

Le moins que l’on puisse dire est que le résultat est bluffant, que la visite soit faite en 2D ou 3D.

Pas besoin d’application pour accéder à Mars Trek, il suffit de disposer d’un navigateur internet est d’aller à l’URL http://marstrek.jpl.nasa.gov/.

Tout comme Google Earth, Mars Trek permet de calculer la distance entre différents points, et même de savoir à combien de surface de stade de football correspond une zone donnée de la planète rouge.

Détail intéressant, toutes les images sont téléchargeables, mais aussi imprimables en 3D pour avoir une copie plus vraie que nature chez soi.

Pour réaliser cette carte, la NASA a compilé les très nombreuses données collectées par toutes les missions de l’agence spatiale américaine, notamment les photos prises par Curiosity et Oppurtunity.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentHololens : Microsoft compte séduire le BtoB
Article suivantComète Tchouri : Philae reparle après 15 jours de silence

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here