Accueil » Science » La paternité avant 25 ans augmente le risque de mort prématurée

La paternité avant 25 ans augmente le risque de mort prématurée

Être père jeune est certainement une bonne chose pour profiter de son enfant. Par contre, le stress engendré augmente le risque d’une mort prématurée.

Une étude révèle qu’un homme possède une chance sur vingt de mourir entre 45 et 54 ans. Par contre, s’il a été père avant 25 ans, le risque de mourir pour lui augmente de 73% par rapport aux hommes qui ont été père après l’âge de 25 ans.

L’étude révèle que les principales causes de décès sont les maladies cardiaques et les maladies liées à l’excès d’alcool.

« Les conclusions de notre étude suggèrent que l’association entre jeune paternité, milieu de vie et mortalité sont susceptibles d’être causale », a déclaré le Dr Elina Einiö, de l’unité de recherche de la Population à l’Université d’Helsinki (Finlande).

« Les résultats de notre étude fournissent des preuves sur la nécessité de soutenir les jeunes pères en prises avec les exigences de la vie familiale afin de prévenir les comportements de santé futurs ».

À l’opposé des moins de 25 ans, les hommes qui sont devenus père entre 20 et 44 ans présente un risque 25% inférieur de mourir l’âge mûr que ceux qui ont eu leur premier enfant à 25 ou 26 ans.

Même si avoir un enfant lorsqu’on est un jeune adulte est considérer comme moins perturbateur pour un homme qui peut assumer le rôle combiné de père et soutien de famille, cela cause un stress psychologique et économique considérable pour un jeune homme en le privant de la possibilité d’investir dans son propre bien-être.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

Quelques conseils pour que les enfants puissent jouer à Pokémon Go sans danger

Pokémon Go : conseils utiles à destination des enfants

Tout comme les plus grands, les enfants veulent chasser les Pokémons grâce au jeu Pokémon …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *