La Terre aurait un noyau dans son noyau

On sait que la Terre a un noyau. Selon une étude sino-américaine, celui-ci aurait aussi un noyau.

Si on croit nos manuels scolaires, la Terre possède un noyau. Une étude sino-américaine remet en cause cette structure en affirmant que notre noyau posséderait lui-même son propre noyau. C’est en analysant les ondes sismiques des différents tremblements de terre survenus entre 1992 et 2012 que des scientifiques des universités de l’Illinois (États-Unis) et de Nankin (Chine) sont arrivés à cette conclusion.

Alors que le noyau actuel de notre planète, aussi appelé « graine », est composé d’un alliage de fer et de nickel orienté nord-sud, ils sont arrivés à la conclusion qu’il existait un autre noyau, plus petit, qui serait composé de aux cristaux de fer aligné est-ouest. Celui-ci a d’ores et déjà été surnommé « l’amande ».

« Le fait que nous ayons ainsi deux parties vraiment différentes peut nous apprendre quelque chose sur la façon dont le noyau interne, qui pourrait avoir subi de lourdes et dramatiques transformations, a évolué. Et par conséquent, apprendre comment la Terre s’est formée », a affirmé le docteur Xiaodong Song, professeur de géologie à l’Université de l’Illinois et coauteur de l’étude liée à cette découverte.

Cette étude d’un noyau dans le noyau de notre Terre est parue dans la revue Nature GeoScience.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker