La viande rouge suscite une réponse immunitaire toxique synonyme de cancer

Cela fait des décennies que la viande rouge est associée au cancer. Des chercheurs découvrent enfin la cause de ce lien.

Cela fait des années qu’il est suggéré que la consommation en grande quantité de viandes de porc, de bœuf ou d’agneau augmente le risque d’apparition de tumeurs cancéreuses mortelles. Alors que personne n’avait pour le moment découvert le lien entre viande rouge et cancer, ces chercheurs de l’Université de Californie viennent enfin de découvrir ce fameux lien.

Les scientifiques ont en effet découvert que le corps humain voit la viande rouge comme un envahisseur étranger et lance une réponse immunitaire toxique. Alors qu’il était incompréhensible que les autres mammifères puissent manger une alimentation riche en viande rouge sans conséquence néfaste pour leur santé, ils ont découvert que le porc, le bœuf et l’agneau contiennent un sucre qui est produit naturellement par d’autres carnivores, mais pas les humains.

Cette découverte signifie que le corps des humains qui mangent de la viande rouge déclenche une réponse immunitaire à ce sucre étranger, des anticorps qui finissent par déclencher une inflammation et un cancer. Chez les autres carnivores, le système immunitaire ne s’oppose pas à ce sucre appelé Neu5Gc, vu qu’il est déjà dans leur corps.

C’est en constatant que des souris génétiquement modifiées pour ne pas produire de Neu5Gc développaient des tumeurs lorsqu’elles étaient nourries avec ce sucre que cette découverte a été faite.

« C’est la première fois que nous pouvons directement démontrer la situation exacte d’augmentation des cancers chez l’homme en la mimant chez la souris », déclare le Dr Ajit Varki, professeur de médecine et de médecine cellulaire et moléculaire à l’Université de Californie. « La preuve définitive chez l’être humain sera beaucoup plus difficile à trouver », ajoute-t-il.

La viande rouge est une bonne source de protéines, de vitamines et de minéraux, mais un nombre croissant de recherches suggère aussi qu’elle est en grande partie mauvaise pour la santé à long terme. « Bien sûr, une quantité modérée de viande rouge peut être une source d’une bonne nutrition pour les jeunes. Nous espérons que notre travail ouvrira la voie à des solutions pratiques pour cette impasse ».

Les experts de la santé recommandent de ne pas manger plus de 70g de viande rouge par jour, soit l’équivalent de trois tranches de jambon, d’une côtelette d’agneau, ou une à deux tranches de rôti de bœuf.

« Cette étude peut aussi aider à expliquer les connexions possibles entre la consommation de viande rouge à d’autres maladies aggravées par une inflammation chronique, telles que l’athérosclérose et le diabète de type 2 », confie encore le Dr Ajit Varki.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentBeats Music : Apple cherche des exclusivités
Article suivantElle se laisse mordre 180 000 fois par amour de la science

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here