L’année 2015 durera une seconde de plus !

En raison de l’ajout d’une seconde intercalaire, l’année 2015 durera une seconde de plus que la normale.

Le temps atomique est une constante alors que le temps de rotation de la Terre ralentit quotidiennement d’environ deux millièmes de seconde par jour. C’est pour compenser cet écart que les scientifiques et fonctionnaires de l’International Earth Rotation Service, basé en France, ont décidé d’ajouter une seconde intercalaire en 2015.

La première seconde intercalaire a été ajoutée en 1972. Celle de 2015 sera la vingt-sixièmes, ce qui signifie que la rotation de la Terre a ralenti de 26 secondes par rapport au temps mesuré par les horloges atomiques.

Pour ce faire, « il y aura 86 401 secondes, au lieu de 86 400 secondes » le 30 juin, explique Nick Stamatakos, le chef de l’Earth Orientation Parameters de l’US Naval Observatory. « Ils ajoutent une seconde supplémentaire à ce qu’on appelle UTC pour s’assurer que l’UTC est le même temps que le temps atomique », précise-t-il encore.

Au sujet de ces secondes intercalaires, il est bon de rappeler qu’au moins une seconde a été ajoutée à chaque année entre 1972 et 1979, puis qu’elles ont été ajoutées à six reprises dans les années 1980, puis seulement quatre fois depuis 1999.

Alors que le dernier ajout d’une seconde intercalaire remonte à 2012, il est bon de rappeler que cet ajout s’était traduit par des problèmes de blocage notamment chez Mozilla, Reddit, Foursquare, Yelp, LinkedIn, et StumbleUpon, ainsi qu’avec le système d’exploitation Linux et les programmes écrits en Java. Pour éviter un tel souci, Google a même développé un système pour progressivement ajouter des millisecondes dans le but d’éviter le saut de la seconde intercalaire.

Face aux problèmes posés par l’ajout de la seconde intercalaire, les États-Unis ont l’intention de l’abolir. Ils ont argumenté que cette seconde peut envoyer un véhicule à des dizaines de sa position et que les transactions d’argent qui précisément chronométrées pourraient s’égarer.

Le hic, c’est que la remise en cause de cette seconde intercalaire remettrait également en cause l’heure de Greenwich, l’actuelle référence temporelle mondiale.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here