Le Laquintasaura venezuelae éclaire l’histoire des dinosaures

La science est encore loin de tout connaitre des dinosaures. La découverte d’un petit dinosaure, le Laquintasaura venezuelae, va permettre de fournir certaines réponses.

Apparus il y a environ 230 millions d’années, les dinosaures sont encore loin d’être parfaitement connus. Suite à une récente publication dans Proceedings of the Royal Society B, on apprend par exemple que des paléontologues ont découvert des restes fossilisés d’un petit dinosaure âgé d’environ 200 millions d’années, dans les Andes vénézuéliennes.

Avec une taille d’environ 1 mètre de long pour une hauteur de 25 centimètres, le Laquintasaura venezuelae n’a rien de spectaculaire. Il S’agissait d’un herbivore qui devait également manger des insectes à l’occasion.

La valeur de cette découverte réside dans le fait que cette découverte a été faire en Amérique du Sud, une région connue ses ornithischiens, un célèbre groupe de dinosaure dont sont notamment issus les tricératops et les stégosaures. Tout laisse donc à penser que des liens existent entre le Laquintasaura venezuelae et ces dinosaures géants.

C’est là que cette découverte devient importante, car, à l’heure actuelle, peu de chose est connu sur les ornithischiens, ce qui signifie que le Laquintasaura venezuelae va pouvoir donner des réponses, par exemple le fait qu’ils vivaient en troupeaux, soit bien avant les estimations faites actuellement.

Par ailleurs, cette découverte remet en cause toute la répartition géographique des ornithischiens vu qu’il était précédemment admis qu’ils ne vivaient pas sous les latitudes proches de l’équateur, ce que la découverte du Laquintasaura venezuelae remet en cause.

Laquintasaura venezuelae devait pouvoir se nourrir d'insectes et peut-être aussi de petites proies bien que son régime alimentaire était probablement herbivore.
Laquintasaura venezuelae devait pouvoir se nourrir d’insectes et peut-être aussi de petites proies bien que son régime alimentaire était probablement herbivore.
Quelques-uns des restes fossilisés de Laquintasaura venezuelae sont représentés sur ce schéma, ainsi que leurs places sur la reconstitution d'une partie de son squelette.
Quelques-uns des restes fossilisés de Laquintasaura venezuelae sont représentés sur ce schéma, ainsi que leurs places sur la reconstitution d’une partie de son squelette.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLG G Watch : un produit guère convaincant
Article suivantApparition de bureaux virtuels dans Windows 9 ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here