Le dernier Skype Translator offert à tout le monde

Tout le monde a entendu parler du projet Skype Translator. Le logiciel présente, assurément, une solution à des grands problèmes de communication.

La plupart des personnes ne parlent pas plus que 4 langues au maximum. Pour chaque individu qui a une connaissance venant de l’autre côté du monde, il souffre surement de cette complication.

Depuis novembre dernier, l’équipe de Skype nous a promis un tout nouveau logiciel avancé. Dotée d’un mécanisme de traduction en temps réel, l’application Modern UI de Skype Translator permettra de communiquer complaisamment.

À l’aide de quelques participants, la filiale de Microsoft a pu tester le mécanisme. Ce dernier a parfaitement réussi !

L’équipe, qui s’occupe du développement, a récemment annoncé la disponibilité du moteur de traduction dans l’édition desktop de Skype.

Ce logiciel repose, contrairement à d’autres, sur une base très étudiée (des algorithmes de machine Learning en situation de s’améliorer d’eux-mêmes). Grâce au taux d’usage qui a augmenté de 300%, depuis l’ouverture de Skype Translator Preview, le résultat final sera parfait !

À une proportion de 300 millions d’utilisateurs qui échangent, à l’intégralité, 2 milliards de minutes chaque jour, Skype Translator doit en conséquence avancer des traductions correctes.

Soyez présents à la fin de l’été pour accueillir Skype Translator ! Impatients ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTransplantation d’un avant-bras biologique sur des animaux par « dé-cellularisation » d’organe
Article suivantYouTube passe aux vidéos 8K… en fait Ultra HD (phase 2)

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here