Accueil » Technologie » L'encodage informatique connaîtrait un futur prometteur
Vers un âge d'or de l'encodage informatique

L'encodage informatique connaîtrait un futur prometteur

On parle d’âge d’or pour l’encodage numérique, sur la base de la hausse des actes de piratage et des investissements en millions de dollars que connait ce secteur ; telle est la vision d’Edward Snowden, l’ancien consultant informatique, sur les vastes programmes de surveillance des agences américaines de renseignement comme la NSA.

C’est la solution la plus adaptée à l’heure qu’il est quoique compliquée, demandant d’investir davantage et aurait à faire face aux difficultés technologiques et politiques afin d’esquiver ce fléau qui ne cesse de grandir : le piratage.

C’est ainsi que c’est devenu un sujet d’actualité pour les entreprises de différentes tailles, depuis les dégâts qu’ont subis certaines entreprises telles que le distributeur américain Target.

Réfugié à Moscou, Edward Snowden encourage l’encodage et voit que le secteur informatique doit prendre un engagement moral envers les utilisateurs.

Il n’y a pas que Snowdon qui oriente vers l’encodage, John Kindervag, vice-président et analyste à Forrester Research, explique que « les gens ont peur [de l’encodage] parce qu’ils ne le comprennent pas », or il devient inévitable et l’unique moyen pour résoudre le problème de la surveillance numérique, il prédit au projet deux années pour donner ses fruits.

Certains investisseurs y voient une opportunité à ne pas rater ; à titre d’exemple, depuis février Google Ventures a investi 25,5 millions de dollars dans une jeune société basée à Atlanta, Ionic Security qui travaille dans l’encodage.

Wall Street a ses craintes aussi, prête à mettre davantage d’argent dans les sociétés de sécurité informatique. Le prix de l’action de FireEye, qui avait alerté Target du piratage sur son réseau, a plus que triplé par rapport à son prix d’entrée en Bourse en septembre 2013.
Voltage Security, SafeNet, Protegrity et Vormetric Data Security sont les acteurs potentiels dans la nouvelle vision de la sécurité informatique. Bien que prometteur, il reste d’autres défis à relever par ces investisseurs, tels que la lenteur et complexité (qui seraient occasionnés pour accéder aux données) et la vision des gouvernements qui voudraient garder à jamais le pouvoir d’accès aux informations.

Vers un âge d'or de l'encodage informatique
Vers un âge d’or de l’encodage informatique

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

Même s'il a eu tort, Edward Snowden a été utile de l'avis de certains responsables américains

Edward Snowden a été utile de l’avis de certains responsables américains

Les accusations pleuvent toujours contre Edward Snowden, celui qui a révélé au grand jour l’existence …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *