Les femmes plus morales que les hommes ?

Dans certaines conditions données, une étude révèle que les femmes sont plus morales que les hommes.

Si vous êtes cachés avec plusieurs personnes et qu’un groupe ennemi menace de venir vous tuer alors qu’ils vous cherchent. Une femme penserait moins au groupe qu’un homme si un bébé se mettait à pleurer au risque de révéler la cachette. Ce sont des chercheurs de l’Université Wilfrid-Laurier, de l’Université de Cologne et de l’Université du Texas à Austin qui ont analysé ce genre de cas et les réactions selon le sexe du répondant.

En analysant 40 études précédentes, soit plus de 6 100 hommes et femmes, confrontés à des scénarios similaires, les résultats ont démontré que les femmes seront plus réticentes à poser un geste immoral, peu importe les conséquences. Les chercheurs en concluent qu’il s’agit d’une réponse affective qui est différente entre les hommes et les femmes, lorsque vient le temps de commettre un geste irréparable, une décision sur le vif.

« Les hommes et les femmes ont tous les deux recours à la rationalité lorsque vient le temps de prendre une décision difficile. Cependant, les femmes ont une variante émotionnelle qui vient s’ajouter à la prise de décision », explique Rebecca Friesdorf, un des auteurs principaux de l’étude publiée dans la revue Popular Science.

Si on se doutait que les femmes pourraient être plus émotives que les hommes, on ne l’attendait pas forcément de manière.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle allège son moteur de recherche pour les connexions lentes
Article suivantMacBook Retina : 48 000 exemplaires précommandés aux États-Unis

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here