Les médias américains veulent tester les drones

Une dizaine de médias américains veulent tester les drones pour pouvoir, à terme, recueillir des informations.

C’est à jeudi dernier qu’une dizaine de médias américains, dont le New York Times, le Washington Post et NBC Universal, ont annoncé leur intention de joindre leurs efforts pour tester des drones. L’idée, à terme, est de pouvoir utiliser ces engins volants pour recueillir des informations.

Pour leurs tests, le New York Times, le Washington Post, Associated Press mais aussi Getty Images, ont annoncé une collaboration avec l’université de Virginia Tech. Dans un communiqué, il est expliqué que cette initiative vise à mettre en œuvre « des scénarios grandeur nature dans lesquels les médias ont recours à de petits drones ».

De son côté, la chaîne d’informations en continu CNN a annoncé cette semaine une alliance avec l’université de Georgia Tech, également pour mener des tests avec des drones.

Alors que les États-Unis interdisent l’utilisation des drones par le secteur privé tant qu’une réglementation stricte n’a pas été définie, Virginia Tech, située à environ 400 km au sud-ouest de Washington, fait partie du petit nombre d’institutions autorisées à mener des tests avec des drones à usage civil.

Rose Mooney de Virginia Tech, souligne que cette collaboration avec les médias pourrait mener à « des procédés rapides, efficaces et peu onéreux de recueillir l’information, qui permettra aussi de ne pas mettre les journalistes en danger ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentElon Musk veut tester son Hyperloop
Article suivantSamsung ne compterait pas racheter BlackBerry

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here