L’Europe filmée du ciel, c’est la dernière vidéo partagée par Tim Peake

Les pieds sur terre, l’Europe peut sembler quelconque lorsqu’elle est regardée la nuit. Mais vue du ciel, elle peut être belle. C’est la dernière vidéo qu’a partagée l’astronaute britannique Tim Peake.

On s’émerveille toujours autant de la beauté de la Terre vue du ciel. C’est un spectacle habituel pour les astronautes qui sont à bord de la Station spatiale internationale (ISS). Ce qui est bien, c’est qu’ils n’hésitent pas à partager les images de ce qu’ils voient avec nous. C’est justement ce que vient de faire Tim Peake, l’astronaute britannique.

C’est ce mercredi 17 février qu’il a publié sur son compte Twitter une vidéo de l’Europe prise depuis l’ISS. Les images sont d’autant plus spectaculaires qu’elles ont été prises la nuit. Malgré la noirceur nocturne, on discerne parfaitement le Royaume-Uni, la côte ouest de la France, ou encore les Pays-Bas. On repère sans soucis les grandes villes en tant que zones ultra-lumineuses. Le spectacle est si saisissant que la vidéo a déjà été retweetée près de 2.600 fois ce vendredi.

Pour ne pas rester en reste, l’agence spatiale européenne (ESA) a diffusé de son côté une autre vidéo. Elle montre aussi l’Europe la nuit, mais sous un autre angle. On reconnait cette fois l’Angleterre, l’Écosse, le Pays-de-Galles et l’Irlande.

Avec des 445 000 followers sur Twitter, il n’est pas surprenant que tout ce que publie Tim Peake soit si populaire auprès du grand public. Il est vrai que le pilote d’hélicoptère de l’armée devenu astronaute est très connu, notamment depuis qu’il a composé un faux numéro de téléphone depuis l’ISS en tentant d’appeler la Terre.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAvec la nouvelle Prius, Toyota va encore plus loin
Article suivantOrange planifie la fin de la téléphonie commutée à partir de 2021

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

2 Commentaires

  1. Joli, c’est certain, mais désastreux sur le plan environnemental au regard de l’énergie nécessaire à ces luminosités. Le tout « leds » c’est pour quand ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here