Levée de fonds réussie pour Tor, le projet continue !

Le réseau d’anonymisation Tor a réussi à lever plus de 200 000 dollars. Cet argent va lui permettre de poursuivre ses activités.

Alors même que le réseau d’anonymisation Tor vise à protéger ses utilisateurs de la surveillance gouvernementale, il est principalement financé par gouvernement américain. C’est pour le moins étrange alors que le même gouvernement américain, par le biais de la NSA, pratique de la surveillance à très large échelle comme l’ont prouvé les révélations d’Edward Snowden. C’est pour cette raison que l’équipe cherche à gagner de l’indépendance au niveau de son financement.

Pour atteindre cet objectif, l’équipe du réseau Tor a décidé de lever des fonds en faisant appel à la générosité des internautes. L’appel a été entendu vu que l’équipe remercie tous les donateurs pour leurs dons qui s’élèvent à plus de 200 000 dollars.

Grâce à cet argent levé entre le 2 novembre 2015 et le 15 janvier 2016, en provenance de 5 265 donateurs, le réseau d’anonymisation Tor va pouvoir continuer ses activités. Il va notamment s’agir de développer de nouveaux outils pour protéger la vie privée des utilisateurs de Tor, mais aussi renforcer la sécurité des outils actuels. Il est aussi prévu qu’une partie de cet argent soit attribuée aux développeurs qui découvrent des vulnérabilités.

Si vous êtes intéressés par Tor et que vous voulez aussi lui apporter votre contribution, il est toujours possible de faire un don. Il suffit de se rendre sur la page https://www.torproject.org/donate/donate pour y faire un don.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSkype corrige une faille vieille de 5 ans !
Article suivantPorsche tente de résoudre le problème de la batterie pour une future 911 hybride

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here