Avec Level One, Samsung joue la carte de l’accessoire audio

Présent sur de nombreux marchés, Samsung s’est lancé dans les accessoires connectés depuis plusieurs années. Avec son Level One, la marque coréenne sort un casque audio de bonne facture.

Alors que le marché su casque audio est déjà bien occupé, Samsung ne va pas le révolutionner avec son Level One. Pourtant grâce à un produit de bonne facture, la marque coréenne a de quoi convaincre de nombreux mélomanes.

Avec un très bon rendu dans les basses et les aigües, le Level One pourrait faire mieux au niveau des autres fréquences. Ce léger bémol n’ôte absolument rien aux mérites sonores de ce casque surtout qu’une application permet de le régler même si les réglages par défaut sont à priori les plus avisés.

La véritable force du Level One réside dans son design élégant et sa finition soignée. Grâce à ses coussinets en cuir brun, le casque est très agréable à porter, même pendant de longues heures.

Plutôt résistant, il offre certaines fonctionnalités très intéressantes comme le microphone intégré qui permet de répondre aux appels et d’utiliser S-Voice, l’assistant vocal de Samsung, ou la paroi tactile sur l’écouteur droit qui permet de facilement contrôler le volume simplement en faisant glisser ses doigts de haut en bas et de bas en haut, ou même de mettre en pause en tapotant deux fois, voire de passer au titre suivant en glissant votre doigt de gauche à droite.

Alors que le prix du Level One pourrait rebuter certain, les innovations dont il est équipé le rendent plus fonctionnel que les modèles de Beats ou d’UE.

levelover

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentJeu vidéo : est-ce que Project Cars va mettre tout le monde d’accord ?
Article suivantSnapchat : 100 000 photos volées, souvent dénudées, sur internet
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here