LG : la G Watch R s’essaie à WebOS

Officiellement, la G Watch R de LG fonctionne sous Android Wear. En réalité, une version sous WebOS est en préparation.

Le discours officiel de LG est que sa montre connectée G Watch R fonctionne sous Android Wear. Pourtant, une montre aperçue au poignet d’un représentant Audi, sur le salon CES 2015 de Las Vegas, était quelque peu différente.

La persévérance d’un journaliste du site Android Central a permis de finalement obtenir une vidéo des informations affichées par le menu « À propos » de cette G Watch R. La surprise est de taille vu que ce n’est pas Android Wear qui était installé sur cette montre, mais WebOS.

Il ne s’agit pour l’heure pas d’une version finalisée, mais d’une version déjà suffisamment avancée. Si on trouve des points communs entre WebOS et Android Wear, les animations apportées par LG sont encore plus impressionnantes dans cette nouvelle version, même s’il reste encore à finir un travail d’optimisation pour rendre le tout plus fluide.

Alors que c’est la première fois que WebOS est aperçu en action sur une montre, cela augure que ce système d’exploitation pourrait être une alternative à l’OS de Google. Hier, le Wall Street Journal a justement cité une source anonyme de LG qui a confié que ce produit sous WebOS devrait être officiellement commercialisé au début 2016.

Faudra-t-il vraiment attendre jusque-là pour découvrir du WebOS dans des montres connectées ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFirefox : le moteur de recherche Yahoo! gagne déjà des parts de marché
Article suivantLovejoy : une comète visible à l’œil nu

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here