LG : le G4 compatible avec la recharge rapide, mais…

Selon un représentant de LG, le G4 est compatible avec la recharge rapide Qualcomm Quick Charge 2.0, mais nécessite un type de chargeur spécifique qu’il faudra acheter en option.

La présentation du G4 par LG avait suscité un accueil très favorable. Certains points avaient tout de même soulevé certaines interrogations, par exemple le choix du chipset Qualcomm SnapDragon 808 en lieu et place du SnapDragon 810.

Une autre interrogation concernait l’absence apparente de prise en charge de la fonction Qualcomm Quick Charge 2.0, une fonction qui équipe quasiment tous les smartphones haut de gamme récents, d’autant plus qu’elle est intégrée dans le chipset de Qualcomm, que c’est au constructeur de l’activer ou pas.

Un journaliste du site Pocketnow a reçu une réponse différente à ce sujet. LG affirme désormais que le G4 est bien compatible avec Quick Charge 2.0. Par contre, il n’est pas prévu qu’un chargeur compatible sot fourni avec le smartphone. Pour profiter de cette fonction, qui apporte un confort d’utilisation indéniable, il faudra faire l’acquisition d’un chargeur compatible.

« Au final, nous voyons Quick Charge comme une fonction sympathique, mais pas de celles qui font la différence, puisque nous disposons d’une batterie remplaçable. C’est ce sur quoi nous allons continuer à nous concentrer », explique un représentant de LG pur expliquer la désinvolture avec laquelle la recharge rapide est considérée.

Pour rappel, le G4 sera disponible en France à partir du 5 juin, à un tarif de base de 649 euros pour la version avec un dos en imitation métal, et de 699 euros pour l’édition en cuir.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPad Pro : pas avant 2016 ?
Article suivantRosetta : Philae ne répond toujours pas

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here