L’Hydrofoil, le mini drone marin de Parrot

Le fabricant français Parrot vient de présenter 13 nouveaux modèles de mini drones et petits robots. Parmi eux, la vedette est volée par l’Hydrofoil, un petit hydroptère.

Parrot tire son épingle du jeu dans le monde de la fabrication de petits drones, en innovant chaque année. Il faut rappeler qu’il avait déjà conçu les mini-drones aériens, terrestres, voilà la panoplie complétée par le marin avec l’Hydrofoil.

Comme tous les petits engins sans fil de Parrot, ces jouets peuvent être pilotés à partir de téléphones mobiles (iOS et Android). L’hydrofoil qui pèse 250 grs est connecté en Bluetooth, et piloté à partir d’un smartphone. Sa vitesse est de 10km/H lorsqu’il est fixé sur la plate forme hydroptère et passe à 18km/H lorsqu’il en est détaché et qu’il vole. La durée de flottaison et/ou de vol est de 7mns, après quoi les piles mettront 25 mns pour se recharger. Ce petit bijou de jouet est commercialisé au prix de 169 euros, prix raisonnablement abordable.

Parmi les autres nouvelles créations de Parrot, on citera dans la catégorie drones terrestre les 2 Jumping Night et Race, et chez les drones aériens les 2 Airborn Night et Cargo. Tous ces minis drones sont équipés de caméras VGA et proposés à des prix modérés pour de fortes sensations.

La vidéo de démonstration mise en ligne par Parrot :

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLes Business Days se logent à nouveau aux 24 H du Mans
Article suivantPewDiePie : un premier livre pour la star de YouTube

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here