Liberté d’internet : les Français favorables à plus de contrôles

Alors que la liberté du net fait débat, un sondage révèle que les Français seraient favorables à plus de contrôles. Les Français favorables à un Internet plus contrôlé

Avec en arrière-plan les pratiques de la NSA, le projet de loi antiterroriste qui prévoit d’empêcher le recrutement de djihadistes en France par le biais d’internet ou encore le droit à l’oubli, la liberté du NET est au cœur de nombreux débats. C’est dans ce contexte que l’institut BVA Opinion a sondé les Français pour connaitre leur avis sur la liberté du web.

Alors que tout le monde prône la liberté, 57% des personnes interrogées sont favorables à plus de contrôle des contenus par l’État, un moyen jugé efficace pour lutter contre les dérives du NET, notamment la cybercriminalité et la pornographie.

Face aux menaces, 54% des Français estiment avoir une mauvaise connaissance des risques pour leur vie privée en ligne.

Interrogé au sujet de l’institution qui pourrait officier en tant que gendarme du net, seulement 11% des sondés font confiance à l’État alors qu’ils sont près de 70% à estimer que cela pourrait être du ressort de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL). La confiance des Français ne va pas plus à Google ou à Facebook vu que les sociétés privées ne sont créditées que de 16% de confiance.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWikiLeaks se diversifie dans les vêtements et les accessoires
Article suivantApple : un iPad Air 2 et un iPad Mini 3, mais quoi d’autre ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here