L’intelligence artificielle au service des agents conversationnels de Viv

Depuis que le célèbre Stephen Hawking a mis en garde contre les dangers de l’intelligence artificielle, il ne se passe pratiquement pas une semaine sans qu’une entreprise ne fasse une annonce concernant l’IA. C’est par exemple le cas de Toyota qui annonce un partenariat avec l’université de Stanford et le MIT, de Google qui veut se tourner vers la machine learning, les chats bots de Facebook, sans oublier Microsoft qui compte proposer Minecraft comme laboratoire. Il faut désormais ajouter Viv à cette liste.

Viv est une start-up californienne co-créée par Adam Cheyer, Dag Kittlaus et Chris Brigham, une entreprise orientée vers l’intelligence artificielle. Vous ne la connaissez certainement pas. Mais pour comprendre son potentiel, il faut simplement savoir que Dag Kittlaus est le créateur de Siri, l’assistant virtuel proposé par Apple.

À l’occasion d’une session TechCrunch Disrupt organisée à New York, la start-up a présenté les premiers résultats de ses travaux R&D. En l’occurrence, il s’agit d’agents conversationnels.

Les agents conversationnels de Viv rappellent les robots logiciels présentés par Microsoft lors de sa dernière conférence Build, des petits logiciels capables de simplifier l’interaction d’un utilisateur avec un service, par exemple pour commander une pizza. La technologie d’assistance vocale de Viv, qui exploite l’intelligence artificielle, a été bluffante dans sa manière de faciliter la vie des utilisateurs au quotidien. La vidéo de la démonstration est là pour vous le prouver. Les premières applications montrent par exemple comment il est possible de soumettre une requête oralement pour obtenir la météo, puis d’affiner la requête.

Il ne s’agit que d’une démo pour le moment. Un produit final devra être capable d’être mis à plus rude épreuve que cela. Il n’en demeure pas moins que la présentation s’avère plus que concluante, à l’instar de la démonstration faite pour commander des fleurs.

Sous la poussée de tous ces acteurs, il est donc certain que cette technologie va très rapidement nous envahir et changer nos interactions au quotidien. Malgré les avertissements de Stephen Hawking, l’intelligence artificielle est réellement en train de nous envahir. Saurons-nous garder le contrôle ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentUn Moto X modulaire ? Les dernières fuites semblent le confirmer
Article suivantToyota s’engage en faveur de la protection de la biodiversité
Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m'a déprimé. Lorsqu'un ami m'a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m'a fait tilt ! Découvrir les technologies d'aujourd'hui que tout le monde pourra utiliser demain… m'a donné une nouvelle inspiration. Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m'a filament proposé d'écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m'intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here