L’iPhone 6-Game Boy : est-ce que ce poisson d’avril va être commercialisé ?

Comme poisson d’avril, la société américaine Hyperkin a eu l’idée de proposer un iPhone 6-Game Boy. Mais face à l’engouement suscité par cette idée, l’entreprise va étudier la faisabilité du projet.

C’est en tant que canular du 1er avril que la société Hyperkin a présenté un iPhone 6-Game Boy via le site Reddit. Il s’agit d’une sorte d’attelage improbable entre un iPhone 6 dernier cri et une sorte de coque semblable à la Game Boy Color. L’entreprise américaine lui a même donné un nom : Smart Boy.

Mais voilà, il ne s’agissait en fait que d’un poisson d’avril.

Face au buzz suscité par son iPhone 6-Game Boy, Hyperkin a pris la décision de se pencher sérieusement sur le développement de cet appareil. Selon le site américain Mashable, l’entreprise compterait bien transformer ce canular en un véritable produit commercialisable.

Pour ne pas cibler la Smart Boy seulement à l’iPhone 6, Hyperkin prévoirait déjà de pouvoir l’adapter à d’autres smartphones.

L’entreprise prévoirait aussi de doter son dispositif d’une application mobile spécifique et d’une batterie externe pour permettre jusqu’à cinq heures de jeux.

L'iPhone 6-Game Boy : un attelage improbable entre la mythique console portable de Nintendo et le smartphone dernier cri du groupe de Cupertino
L’iPhone 6-Game Boy : un attelage improbable entre la mythique console portable de Nintendo et le smartphone dernier cri du groupe de Cupertino

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWindows Phone progresse de 5,9% en France
Article suivantNe comptez pas sur la puissance supplémentaire du nouveau MacBook

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here