L’Islande comme 35e pays inclus à l’offre de roaming de Free Mobile

L’offre de roaming de Free Mobile s’étoffe avec l’Islande. Il s’agit du 35e pays inclus sans surcoût dans son forfait à 19,99 euros par mois.

Les amateurs de football apprennent à découvrir l’Islande au travers du parcours historique de leur équipe nationale lors de l’actuelle Euro 2016. C’est donc par le plus grand hasard du calendrier que Free a annoncé, ce mardi 28 juin, que l’Islande vient allonger la liste des pays couverts par son offre de roaming incluse dans le forfait à 19,99 euros par mois.

En tant que 35e pays à rejoindre l’offre de Free Mobile, cet état insulaire de l’océan Atlantique Nord, situé entre le Groenland et la Norvège, rejoint l’Allemagne, l’Australie, l’Autriche, la Belgique, la Bulgarie, le Canada, Chypre, la Croatie, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, les États-Unis, la Finlande, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, Israël, l’Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie , le Royaume-Uni, la Slovaquie, la Slovénie et la Suède. Il ne faut pas oublier la Guadeloupe, la Martinique, Saint-Barthélemy et Saint-Martin, ainsi que la Guyane française.

Comme à chaque fois, il suffit d’être client de Free Mobile depuis au moins 60 jours pour pouvoir profiter des appels illimités, des SMS, des MMS et de l’Internet mobile en 3G durant 35 jours par an pour les titulaires d’un forfait à 19,99 euros par mois, ou à 15,99 euros par mois pour les abonnés Freebox.

Comme les frais d’itinérance seront intégralement supprimés au sein de l’Europe, Free Mobile étend son offre avec des pays hors de la zone euro, comme c’est le cas avec l’Islande.

Quel sera le 36e pays ?

Au rythme où Free inclut des pays dans son offre de roaming sans surcoût, on peut d’ores et déjà se poser la question de savoir quel sera le 36e pays qui sera inclus dans le forfait de l’opérateur ? Si vous avez une idée, partagez-là avec nous. Est-ce qu’il sera en Afrique, en Asie, en Amérique latine ou en Europe ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMise à l’amende de Microsoft pour un passage à Windows 10 non désiré
Article suivantHP lance un Chromebook 11 G5 équipé d’un écran tactile
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here