Loon : lorsqu'un ballon Wi-Fi de Google a été pris pour un OVNI

Le mystère est maintenant moins grand vu que Google a officialisé son projet Loon visant à concevoir des ballons Wi-Fi pour apporter internet dans les zones isolées. Mais à l’époque, de nombreux observateurs ont considéré l’un de ces ballons comme étant un OVNI.

Il est désormais officiel que Google travaille sur le projet Loon, un projet visant à concevoir des ballons Wi-Fi pour pouvoir apporter internet dans les zones les plus reculées de la planète. Mais en 2012, personne n’avait connaissance de ce projet.

C’est ainsi que le site Space.com rappelle qu’il y a deux ans, de nombreuses personnes au Kentucky pensent avoir observé un OVNI. Comme l’expliquait à l’époque Allen Epling, un astronome amateur, « c’était comme deux ampoules fluorescentes, côte à côte et très lumineux. Ce n’est rien de reconnaissable, certainement pas un avion ni un hélicoptère ».

Cet objet volant non identifié étant resté plusieurs heures en vol relativement stationnaire à environ 18 km d’altitude, la police locale avait été submergée de nombreux appels de toutes les personnes ayant vu ce mystérieux objet volant.

Si le mystère sur cet objet volant est resté intact plus d’une année, Google a fini par officialiser l’existence de son projet Loon en expliquant au passage que le mystérieux observé dans le Kentucky était en réalité un des ballons du projet.

Pour la petite histoire, il est à préciser que le ballon en question avait dévié de sa trajectoire et qu’il n’était plus sous le contrôle des ingénieurs de Google lorsqu’il était au-dessus du Kentucky.

Alors que le projet Loon va prendre de l’ampleur dans les mois et années à venir, il est donc à parier que les alertes aux OVNI risquent bien de se multiplier.

Insolite : quand un ballon Wi-Fi de Google est pris pour une invasion alien aux USA
Insolite : quand un ballon Wi-Fi de Google est pris pour une invasion alien aux USA

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple : 3 milliards de dollars pour récupérer l'instigateur d'iTunes
Article suivantBlackshades : son co-créateur plaide non coupable

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here