Lunettes connectées : Sony répond avec ses SmartEyeglass

Alors que tout le monde se focalise sur les Google Glass, Sony profite du MWC 2014 pour présenter le prototype de ses SmartEyeglass.

Si Google semble avoir pris de l’avance au niveau des lunettes connectées, le géant de l’internet n’est pas pour autant seul sur le créneau. En effet, Sony a profité du Mobile World Congress 2014 pour présenter le prototype de ses SmartEyeglass.

Alors que le concept a été présenté lors du récent CES de Las Vegas, Sony revient à la charge à Barcelone.

Équipée d’une caméra, d’un microphone, d’un accéléromètre et autres capteurs, du Bluetooth 3.et du Wi-Fi, les SmartEyeglass sont capables d’afficher des notifications ou diverses informations sur les verres.

Si les SmartEyeglass semblent pour le moment moins conviviales que les Google Glass à cause de l’affichage monochrome ou au boitier externe nécessaire pour commander la caméra, la réalité est que le marché semble intéresser les constructeurs. D’ailleurs, à l’heure actuelle, les deux modèles sont encore en phase de test.

Si Google et Sony ont désormais officialisé leur projet en matière de lunettes connectées, qu’en est-il des autres ? Est-ce qu’Apple et Samsung ne sont pas intéressés ?

MWC 2014 - Prototype SmartEyeglass : la réponse de Sony à Google
MWC 2014 – Prototype SmartEyeglass : la réponse de Sony à Google

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDrone d'Amazon : la vidéo parodie de Netflix
Article suivantNokia X : tout ce que vous voulez savoir

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here