McLaren P1 GTR Design Concept : une esquisse qui crée le buzz

C’est par l’entremise d’une simple esquisse que McLaren a dévoilé la forme de son prochain monstre. Il n’en faut pas plus pour que la McLaren P1 GTR Design Concept crée le buzz.

En attendant le 15 août prochain, lorsque McLaren dévoilera officiellement sa future McLaren P1 GTR Design Concept lors du concours d’élégance de Peable Beach, le constructeur automobile a publié une simple esquisse du monstre… un dessin qui crée le buzz en faisant saliver tous les passionner de mécanique.

Il faut dire que l’esquisse laisse rêveur au sujet de la future McLaren P1 GTR Design Concept. Il faut dire que la couleur or choisie pour le dessin n’est certainement pas étrangère au sentiment de puissance et de beauté qui émane de cette esquisse.

Alors que la P1 classique est déjà considérée comme étant le des plus puissants bolides disponibles actuellement sur le marché, qu’en sera-t-il de ce nouveau monstre ? Les courbes de son aérodynamisme risquent bien de faire des miracles sur piste alors que sa motorisation pourrait réserver une sacrée surprise. Si la P1 classique embarque 903 chevaux sous son capot, combien y en a-t-il sous celui de cette P1 GTR, est-ce que la barre des 1000 chevaux est dépassée ?

Si les privilégiés de Peable Beach pourront découvrir cette McLaren P1 GTR Design Concept le 15 août prochain, que les Français se rassurent, ce monstre sera au Mondial de l’Auto de Paris (du 4 au 19 octobre), une attraction qui risque bien d’attirer de très nombreux visiteurs.

McLaren P1 GTR Design Concept : voilà à quoi va ressembler le futur monstre de McLaren
McLaren P1 GTR Design Concept : voilà à quoi va ressembler le futur monstre de McLaren

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTizen : le Samsung Z n’est pas pour tout de suite
Article suivantAvec Novel Projects, Apple se positionner face à Amazon sur le marché de l’e-book

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here