Mercedes simplifie la nomenclature de ses modèles

Il est facile de perdre dans les désignations de l’incroyable gamme Mercedes-Benz. Pour rendre plus compréhensibles les différentes appellations, la marque allemande a décidé de simplifier sa nomenclature.

Avec ses tractions, propulsions, intégrales, berlines, breaks, 4×4, cabriolets ou encore monospaces, la gamme Mercedes-Benz est devenue littéralement tentaculaire au point qu’il est devenu difficile pour tout le monde de se retrouver au sein des différentes appellations des modèles. Dans le but de simplifier la compréhension de ses gammes, la marque allemande annonce une simplification de la nomenclature de ses modèles.

Vingt ans après avoir adopté l’actuel système de désignation en Classes, Mercedes-Benz a décidé de tout remettre à plat. À l’avenir, la gamme reposera sur cinq familles désignées par les lettres familières que sont « A », « B », « C », « E » et « S ». Alors que les dérivés « hauts sur pattes » hériteront des lettres « GL », pour Geländewagen, c’est la lettre accolée qui donnera une indication d’appartenance dans la hiérarchie.

Dès lors, l’actuelle GLA se veut la version SUV de la berline Classe A. Dans cette logique, le modèle ML cédera sa place à une nouvelle GLE alors que le gros 4×4 GL sera remplacé par un GLS. Dans cette logique, un modèle GLC complètera la gamme.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPhilaé atterrisseur : atterrissage historique sur une comète
Article suivantSamsung : une nouvelle famille de smartphones pour relancer les ventes

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here