Microsoft : Bing tente de comprendre les requêtes

Plus que de simplement répondre à des requêtes successives, le moteur de recherche Bing de Microsoft tente désormais de comprendre le contexte des requêtes.

Comme l’explique Microsoft, « Pour tous types de recherches, Bing vous permet de poser une question comme vous le feriez à un ami », c’est-à-dire en tentant de comprendre le contexte de la discussion.

Concrètement, si on demande par exemple l’âge de la reine d’Angleterre à Bing, le moteur de recherche va bien évidemment fournir des liens, mais aussi la réponse recherchée. La nouveauté est qu’au lieu de poser la question « quel est l’âge de la reine d’Angleterre ? », il est aussi possible de demander simplement « quel est son âge ? », Bing ayant déduit de la précédente question que le contexte était la reine d’Angleterre.

Microsoft précise que cette compréhension du contexte fonctionne dans quelques cas, par exemple pour connaitre les acteurs d’un film, mais aussi pour des questions basiques.

Avec l’introduction de cette compréhension, on peut s’interroger sur le rôle du moteur de recherche. En effet, répondre à de telles questions semble à priori sortir du rôle premier d’un moteur de recherche qui est de proposer des liens vers des pages qui donneront cette réponse.

bing-question

elisabeth-quel-est-son-age

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentInternet : la NSA à l’origine de la coupure générale en Syrie de 2012 ?
Article suivantEst-ce que Bill Gates acceptera de se verser un seau d’eau glacée sur la tête ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here