Microsoft : deux de ses comptes Twitter piratés

Après que les comptes Twitter et Facebook de Skype aient été piratés, ce sont les comptes Twitter de Microsoft News et de Xbox Support qui viennent de faire les frais d’une cyberattaque de la Syrian Electronic Army.

Les internautes qui suivent Microsoft News sur Twitter auront sûrement été très surpris de découvrir que la firme de Redmond recommande d’abandonner Hotmail et Outlook. Qu’ils se rassurent, l’origine de ce message ne vient pas de Microsoft.

En effet, le compte Twitter de Microsoft News a été piraté par la Syrian Electronic Army (SEA), une bande de pirates informatiques partisane du régime syrien qui a déjà plusieurs succès à son actif, comme les récents piratages des comptes Twitter et Facebook de Skype.

Selon un des porte-paroles de Microsoft, le compte Twitter de Xbox Support a subi le même désagrément. Il ajoute que, après une rapide réinitialisation des comptes, tout est revenu à la normale.

Twitter : l'Armée syrienne électronique pirate Microsoft
Microsoft conseillant de ne pas utiliser les emails Microsoft, un piratage !

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDeezer : un accord avec Samsung pour conquérir l'Amérique ?
Article suivantHP : une phablette à 200 dollars pour cette semaine ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here