Microsoft lance une offensive pour pouvoir utiliser des brevets jugés essentiels

Microsoft accuse InterDigital de ne pas lui laisser la possibilité d’utiliser des brevets essentiels pour ces terminaux mobiles : la firme de Redmond attaque en justice.

C’est depuis 2007 que Microsoft est en litige avec InterDigital au sujet de l’utilisation de brevets. Attaquée en justice, la firme de Redmond avait perdu vu que l’International Trade Commission (ITC) a donné raison au détenteur des brevets en avril dernier.

Une autre décision concernant le même genre d’affaires est attendue, elle pourrait amener à l’interdiction de commercialisation de certains terminaux Nokia aux États-Unis.

Plutôt que de faire figure de victime, Microsoft a décidé de passer à l’attaque en accusant InterDigital, devant la justice, de ne pas lui laisser la possibilité d’utiliser des brevets pourtant indispensables à ses terminaux mobiles.

En fait, cette affaire relance tout le débat sur les FRAND, ces brevets concernant des technologies jugées indispensables à une industrie dont la cession (le droit de les utiliser) doit être facilitée.

Dans la mesure où ils sont considérés comme essentiels à la concurrence et peuvent reposer sur des standards, ces brevets doivent être cédés à un tarif raisonnable par les entités qui les possèdent.

Est-ce que Microsoft va avoir gain de cause ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLa version mobile de Skype for Business est disponible en bêta pour les entreprises
Article suivantVous pouvez acheter l’Apple Watch à la FNAC !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here