Microsoft : tous les organismes ont validé le rachat de Nokia

Après que les États-Unis et l’Europe aient validé le rachat de la division mobile de Nokia par Microsoft, c’est au tour de la Chine de donner son feu vert. Désormais, tous les organismes ont donné leur approbation à cette acquisition.

Alors que cela fait maintenant plusieurs mois que le rachat de la division mobile de Nokia par Microsoft avait été annoncé, rien n’est encore concrétisé dans les faits en raison de la nécessité de multiples autorisations. Désormais, une avancée notable a été réalisée avec le feu vert donné par la Chine.

Avec la validation de ce rachat par les États-Unis et l’Europe, et maintenant la Chine, ce sont tous les organismes qui devaient se prononcer qui ont donné leur approbation. Dès lors, la firme de Redmond a désormais les mains libres pour aller de l’avant dans cette acquisition valant 5,4 milliards d’euros.

Dans un communiqué commun, les deux groupes annoncent donc qu’il ne reste pratiquement plus aucun véritable obstacle à ce rachat, une acquisition qui pourrait être finalisée aux alentours de la fin du mois d’avril.

En attendant que la division mobile de Nokia intègre Microsoft, il faut préciser que Stephen Elop, l’ex-PDG du groupe finlandais, occupe déjà la fonction de directeur de la division Matériel, une branche qui comprend la console Xbox et les tablettes Surface.

La Chine valide le rachat de Nokia par Microsoft
La Chine valide le rachat de Nokia par Microsoft

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentBouygues Télécom : échec du rachat de SFR = revente à Free ?
Article suivantWindows XP : et maintenant, que faire ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here