Microsoft : rachat de Yammer, un réseau social pour les entreprises

Le géant de l’informatique Microsoft a annoncé lundi qu’il allait racheter pour 1,2 milliard de dollars Yammer, un jeune réseau social pour les entreprises.

Lancé en 2008 par David Sacks et Adam Pison, Yammer revendique 5 millions d’utilisateurs professionnels, « y compris des employés de 85% des entreprises qui appartiennent à l’indice Fortune 500 », regroupant les 500 plus grosses entreprises américaines.

La société Internet BtoB de l’ère 2.0 propose aux sociétés d’installer un réseau social privé sécurisé pour développer le partage de savoir-faire en entreprise, au-delà des organisations en silo. La plateforme serait exploitée par 200 000 entreprises dont eBay,Telefonica O2, Ford… Yammer est disponible en 23 langues, mais pas encore en Française.

Le modèle de Yammer repose sur un modèle « freemium », gratuit pour une version basique, payante pour des fonctions plus élaborées.

L’équipe de Yammer va rejoindre la division Office de Microsoft. Des synergies sont attendues avec la gamme de solutions BtoB de la firme de Redmond comme Dynamics (CRM), Office 365, SharePoint ou encore Skype.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFacebook : surprise, votre adresse mail est @facebook.com !
Article suivantApple : la fin d’un mythe !
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here